Search Support

Avoid support scams. We will never ask you to call or text a phone number or share personal information. Please report suspicious activity using the “Report Abuse” option.

Learn More

When trying to utilize Firefox browser, Google blocks every attempt.

  • 3 odgovori
  • 4 ima ovaj problem
  • 2 views
  • Posljednji odgovor poslao FredMcD

more options

A QUI DE DROIT Sierre, le 28 avril 2017

PROTOCOLE II DU HARCÈLEMENT ET DE L’OBSTRUCTION TOTALE À L’ACCÈS INTERNET PAR D’AUTRES MOTEURS DE RECHERCHE (ici Mozilla FireFox) EXERCE SYSTÉMATIQUEMENT PAR GOOGLE : HARCÈLEMENT, CONCURRENCE DÉLOYALE, PUBLICITÉ MENSONGÈRE (fausse apparence de libre choix), ENTRAVE A LA LIBERTE DE S’INFORMER, DE COMPARER, DE CHOISIR, DE SE RASSEMBLER ET DE S’EXPRIMER, ENTRAVE A LA PROTECTION DES DONNÉES ET DE LA SPHÈRE PRIVÉE. VIOLATION DE DOMICILE. INTRUSION VIOLENTE DERRIÈRE L’APPARENCE D’UN SIMPLE AVERTISSEMENT DE SERVICE. GOOGLE S’EST TRANSFORMÉ EN CHEVAL DE TROYE ! Aujourd’hui vendredi 28 avril, j’ai cherché avec Firefox le numéro de téléphone de mon dermatologue à Sion, qui travaille chez Dermaval : immédiatement, l’affiche de Google s’interpose violemment, et m’oblige de donner du temps à quelque chose qui ne m’intéresse pas ; pressé, je suis tenté de cocher oui pour pouvoir accéder à l’information recherchée, car sans accepter l’exigence incontournable de Google, il est impossible de déloger cette intrusion OU D’ACTIVER LA PAGE GRISÉE.

Voici ce qui se passe pour quelqu’un qui ne cède pas à la pression et qui étudie de bonne foi l’alternative proposée en cherchant à me démêler au maximum des services de facilitations proposées par Google, dont la rançon est l’accès de plus en plus large aux données privées, sans contrôle possible de ce que Google va en faire (vente etc.) :

Apparait d’abord un texte conciliant et qui parait sérieux. Mis à l’épreuve à la page suivante, voici la réaction de Google :

On serait franchement « bête » de ne pas accepter tous les avantages proposés par Google, non ? – Mais voici ce qui se passe si on résiste à la tentation :

Google propose de multiples options détaillées et chronophages. Mais l’activation des boutons de « résistance » s’avère soit impossible (pas de réaction), soit difficile (il faut insister plusieurs fois), soit aboutissant à de la désinformation confuse et confusionnante (il faut être très fort pour y voir clair et ne pas se résigner ni cocher la fausse réponse, dans le but de rester indépendant) : dans la capture d’écran, le texte affiché par Google n’apparaît cependant pas, et à ma surprise, la lecture de ce que j’ai pu « documenter », n’ apparait qu’invariablement la première page avec les pseudo-options pseudodémocratiques. L’attitude de Google est donc profondément manipulatrice, dictatoriale, violente.

On ne peut être que déçu de voir les mêmes banalités affichées, et non ce Google présente au fur et à mesure que l’on progresse à l’intérieur d’un sous-chapitre (d’une « option ») ou d’une option à la suivante. Toute trace de fraude est ainsi effacée, cachée !

Même remarque.

A la fin de mon parcours, voici le résultat : Google me repose les mêmes questions, comme si je n’avais pas déjà répondu, ce qui relationnellement est violent (ignorer l’expression du choix sollicité, faire perdre encore plus de temps, harcèlement) et mensonger (d’activer l’un des boutons n’est aucunement suivi) :

Que voici :

En activant le bouton du refus de la « personnalisation », voici la réponse reçue :

Comme si j’avais demandé d’activer la personnalisation en pressant le bouton de droite de « désactivation » ! N’y a-t-il pas de quoi devenir confus ? Ne faut-il pas s’accrocher pour affirmer ce que je veux et non vers quoi Google veut me faire aller ? N’y a-t-il pas de quoi se méfier d’une telle pratique « commerciale » ?

Voici la réponse à ma réaction qui consistait à cocher « annulation », sans savoir réellement à quoi cette proposition se référait (à la personnalisation ? à ma demande de désactiver la « personnalisation » ? : la seule chose claire à ce stade, c’est qu’il ne fallait surtout pas donner mon accord à « l’activation » de l « personnalisation » proposée avec tant d’insistance. Réaction de Google :

  Cohérent, n’est-ce-pas ? « si déjà vous faites cet affront à Google, que d’autres moteurs de recherche trinquent avec nous ! » pourrait traduire la pensée derrière cette attitude « aidante ». Il y a fort à parier que je perdrais d’un seul clic de souris aussi FireFox de Mozilla etc. qui offrent des service neutres, sans publicité, donc indépendants, vivant de cotisations librement choisies.

Voici l’agrandissement de la réponse donnée par Google :

Encore une fois comme si je n’avais pas déjà donné clairement ma réponse, une désactivation de la « personnalisation » est re-proposée, mais avec des boutons de désactivation complètement inertes ! Et si je suis l’invitation à me connecter à mon compte « pour contrôler mes paramètres relatifs aux annonces personnalisées… », une phrase inquiétante inutilement, inattendue (le lecteur s’attend depuis longtemps à une confirmation de l’option choisie, comme c’est d’usage répandu, mais pas à une telle phrase presque incompréhensible. La vérifiaction de mon compte n’a évidemment rien pu mettre en évidence au sujet de la « personnalisation » ou de son refus. – Que de temps perdu !!

Et voici ce que Google m’a proposé (de créer un compte comme si je n’en avais pas déjà un !), alors que je ne suis tout sauf un inconnu quand il faut, dans leur intérêt commercial, m’intercepter au moment de vouloir chercher de l’information sur la « toile ». Une simple manipulation d’évitement de la part de Google ! Changer de sujet…

Mais le comble me rattrape quand je veux retourner à ma question de numéro de téléphone de mon dermatologue à Sion, car Google me bloque à nouveau, « avant de continuer »… : comme si je n’avais pas répondu à chacune des questions dont Google semblait avoir besoin pour me lâcher aussitôt après à mes vacations, non je dois me rendre à l’évidence que Google ne me laissera pas continuer ! Sauf si je me résigne et exécute ses désirs de toute-puissance :

QED (en latin : quod erat démonstrandum – « démonstration faite ») PROTOCOLE I (antérieur, du 17.1.2017 ): Modifier mon contrat avec Google ne marche pas, puisque la deuxième question n’est que pseudo, aucun bouton n’étant installé pour pouvoir dire non, c’est-à-dire désactiver ce service précis (publicité ciblée)

  < fenêtre intrusive qui empêche toute opération internet autre !

Impossible de déplacer le bouton vert « activer » de droit à gauche pour le désactiver ! De même pour la deuxième occasion sur la même page de faire un choix ; il n’y a donc pas de choix autre que dire oui ou de renoncer à Google ! Conclusion supplémentaire : Google se fait une publicité mensongère sur la liberté de choix de ses clients. Effectivement, si cela ne devait pas changer dans les prochains jours, je vais renoncer à Google ! Sierre, le 17.1.2017, Pierre Schmidlin Annexe : deuxième capture d’écran

CONCLUSION : GOOGLE NE RESPECTE AUCUNE ALTERNATIVE ET IMPOSE DE LUI SIGNER UN CHEQUE EN BLANC SI L’ON VEUT CONTINUER A TRAVAILLER. QUESTION INQUIETANTE : SI LE COMMUN DES MORTELS NE HÉSITERA PAS Á SE PLIER devant Google ET Á SE METTRE Á NU POUR QUELQUES AVANTAGES MOMENTANÉS sans risque majeur, COMMENT RÉAGISSENT LES EMPLOYÉS D’ENTREPRISES DE RECHERCHE ET DE DÉVELOPPEMENT, COMMENT RÉAGISSENT LES EMPLOYÉS DE SERVICES COMMUNAUX, CANTONAUX, FEDÉRAUX, DE BANQUES ET AUTRES INSTITUTS SENSIBLES POUR SE PROTÉGER DU VOL DE DONNÉES, D’ESPIONNAGE POLITIQUE ET INDUSTRIEL etc. tout en ayant besoin de renseignements simples offerts par le www ?

Une action pénale de haut niveau s’impose devant ces faits contre les responsables de Google. Avec mes salutations les meilleures, Pierre Schmidlin

NB: même de vouloir transmettre ce texte à Mozilla se heurte au même problème : (les images crées par "PrintScreen" ont été systématiquement supprimées. Ma tentative de vous les faire parvenir par un fichier Word dans la case ci-dessous intitulée "uploaded images" ne semble pas y parvenir. Alors contactez-moi pour que je puisse vous les fournir par voir électronique, s.v.p.!)

A QUI DE DROIT Sierre, le 28 avril 2017 PROTOCOLE II DU HARCÈLEMENT ET DE L’OBSTRUCTION TOTALE À L’ACCÈS INTERNET PAR D’AUTRES MOTEURS DE RECHERCHE (ici Mozilla FireFox) EXERCE SYSTÉMATIQUEMENT PAR GOOGLE : HARCÈLEMENT, CONCURRENCE DÉLOYALE, PUBLICITÉ MENSONGÈRE (fausse apparence de libre choix), ENTRAVE A LA LIBERTE DE S’INFORMER, DE COMPARER, DE CHOISIR, DE SE RASSEMBLER ET DE S’EXPRIMER, ENTRAVE A LA PROTECTION DES DONNÉES ET DE LA SPHÈRE PRIVÉE. VIOLATION DE DOMICILE. INTRUSION VIOLENTE DERRIÈRE L’APPARENCE D’UN SIMPLE AVERTISSEMENT DE SERVICE. GOOGLE S’EST TRANSFORMÉ EN CHEVAL DE TROYE ! Aujourd’hui vendredi 28 avril, j’ai cherché avec Firefox le numéro de téléphone de mon dermatologue à Sion, qui travaille chez Dermaval : immédiatement, l’affiche de Google s’interpose violemment, et m’oblige de donner du temps à quelque chose qui ne m’intéresse pas ; pressé, je suis tenté de cocher oui pour pouvoir accéder à l’information recherchée, car sans accepter l’exigence incontournable de Google, il est impossible de déloger cette intrusion OU D’ACTIVER LA PAGE GRISÉE. Voici ce qui se passe pour quelqu’un qui ne cède pas à la pression et qui étudie de bonne foi l’alternative proposée en cherchant à me démêler au maximum des services de facilitations proposées par Google, dont la rançon est l’accès de plus en plus large aux données privées, sans contrôle possible de ce que Google va en faire (vente etc.) : Apparait d’abord un texte conciliant et qui parait sérieux. Mis à l’épreuve à la page suivante, voici la réaction de Google : On serait franchement « bête » de ne pas accepter tous les avantages proposés par Google, non ? – Mais voici ce qui se passe si on résiste à la tentation : Google propose de multiples options détaillées et chronophages. Mais l’activation des boutons de « résistance » s’avère soit impossible (pas de réaction), soit difficile (il faut insister plusieurs fois), soit aboutissant à de la désinformation confuse et confusionnante (il faut être très fort pour y voir clair et ne pas se résigner ni cocher la fausse réponse, dans le but de rester indépendant) : dans la capture d’écran, le texte affiché par Google n’apparaît cependant pas, et à ma surprise, la lecture de ce que j’ai pu « documenter », n’ apparait qu’invariablement la première page avec les pseudo-options pseudodémocratiques. L’attitude de Google est donc profondément manipulatrice, dictatoriale, violente. On ne peut être que déçu de voir les mêmes banalités affichées, et non ce Google présente au fur et à mesure que l’on progresse à l’intérieur d’un sous-chapitre (d’une « option ») ou d’une option à la suivante. Toute trace de fraude est ainsi effacée, cachée ! Même remarque. A la fin de mon parcours, voici le résultat : Google me repose les mêmes questions, comme si je n’avais pas déjà répondu, ce qui relationnellement est violent (ignorer l’expression du choix sollicité, faire perdre encore plus de temps, harcèlement) et mensonger (d’activer l’un des boutons n’est aucunement suivi) : Que voici : En activant le bouton du refus de la « personnalisation », voici la réponse reçue : Comme si j’avais demandé d’activer la personnalisation en pressant le bouton de droite de « désactivation » ! N’y a-t-il pas de quoi devenir confus ? Ne faut-il pas s’accrocher pour affirmer ce que je veux et non vers quoi Google veut me faire aller ? N’y a-t-il pas de quoi se méfier d’une telle pratique « commerciale » ? Voici la réponse à ma réaction qui consistait à cocher « annulation », sans savoir réellement à quoi cette proposition se référait (à la personnalisation ? à ma demande de désactiver la « personnalisation » ? : la seule chose claire à ce stade, c’est qu’il ne fallait surtout pas donner mon accord à « l’activation » de l « personnalisation » proposée avec tant d’insistance. Réaction de Google : Cohérent, n’est-ce-pas ? « si déjà vous faites cet affront à Google, que d’autres moteurs de recherche trinquent avec nous ! » pourrait traduire la pensée derrière cette attitude « aidante ». Il y a fort à parier que je perdrais d’un seul clic de souris aussi FireFox de Mozilla etc. qui offrent des service neutres, sans publicité, donc indépendants, vivant de cotisations librement choisies. Voici l’agrandissement de la réponse donnée par Google : Encore une fois comme si je n’avais pas déjà donné clairement ma réponse, une désactivation de la « personnalisation » est re-proposée, mais avec des boutons de désactivation complètement inertes ! Et si je suis l’invitation à me connecter à mon compte « pour contrôler mes paramètres relatifs aux annonces personnalisées… », une phrase inquiétante inutilement, inattendue (le lecteur s’attend depuis longtemps à une confirmation de l’option choisie, comme c’est d’usage répandu, mais pas à une telle phrase presque incompréhensible. La vérifiaction de mon compte n’a évidemment rien pu mettre en évidence au sujet de la « personnalisation » ou de son refus. – Que de temps perdu !! Et voici ce que Google m’a proposé (de créer un compte comme si je n’en avais pas déjà un !), alors que je ne suis tout sauf un inconnu quand il faut, dans leur intérêt commercial, m’intercepter au moment de vouloir chercher de l’information sur la « toile ». Une simple manipulation d’évitement de la part de Google ! Changer de sujet… Mais le comble me rattrape quand je veux retourner à ma question de numéro de téléphone de mon dermatologue à Sion, car Google me bloque à nouveau, « avant de continuer »… : comme si je n’avais pas répondu à chacune des questions dont Google semblait avoir besoin pour me lâcher aussitôt après à mes vacations, non je dois me rendre à l’évidence que Google ne me laissera pas continuer ! Sauf si je me résigne et exécute ses désirs de toute-puissance : QED (en latin : quod erat démonstrandum – « démonstration faite ») PROTOCOLE I (antérieur, du 17.1.2017 ): Modifier mon contrat avec Google ne marche pas, puisque la deuxième question n’est que pseudo, aucun bouton n’étant installé pour pouvoir dire non, c’est-à-dire désactiver ce service précis (publicité ciblée) < fenêtre intrusive qui empêche toute opération internet autre ! Impossible de déplacer le bouton vert « activer » de droit à gauche pour le désactiver ! De même pour la deuxième occasion sur la même page de faire un choix ; il n’y a donc pas de choix autre que dire oui ou de renoncer à Google ! Conclusion supplémentaire : Google se fait une publicité mensongère sur la liberté de choix de ses clients. Effectivement, si cela ne devait pas changer dans les prochains jours, je vais renoncer à Google ! Sierre, le 17.1.2017, Pierre Schmidlin Annexe : deuxième capture d’écran CONCLUSION : GOOGLE NE RESPECTE AUCUNE ALTERNATIVE ET IMPOSE DE LUI SIGNER UN CHEQUE EN BLANC SI L’ON VEUT CONTINUER A TRAVAILLER. QUESTION INQUIETANTE : SI LE COMMUN DES MORTELS NE HÉSITERA PAS Á SE PLIER devant Google ET Á SE METTRE Á NU POUR QUELQUES AVANTAGES MOMENTANÉS sans risque majeur, COMMENT RÉAGISSENT LES EMPLOYÉS D’ENTREPRISES DE RECHERCHE ET DE DÉVELOPPEMENT, COMMENT RÉAGISSENT LES EMPLOYÉS DE SERVICES COMMUNAUX, CANTONAUX, FEDÉRAUX, DE BANQUES ET AUTRES INSTITUTS SENSIBLES POUR SE PROTÉGER DU VOL DE DONNÉES, D’ESPIONNAGE POLITIQUE ET INDUSTRIEL etc. tout en ayant besoin de renseignements simples offerts par le www ? Une action pénale de haut niveau s’impose devant ces faits contre les responsables de Google. Avec mes salutations les meilleures, Pierre Schmidlin NB: même de vouloir transmettre ce texte à Mozilla se heurte au même problème : (les images crées par "PrintScreen" ont été systématiquement supprimées. Ma tentative de vous les faire parvenir par un fichier Word dans la case ci-dessous intitulée "uploaded images" ne semble pas y parvenir. Alors contactez-moi pour que je puisse vous les fournir par voir électronique, s.v.p.!)

Izmjenjeno od strane Moses

All Replies (3)

more options

This site uses plain text boxes and image attachments, so in order to post your screenshots, you either can use the Browse button on a reply, or post them on an image sharing site and then gives links to them.

Also, if you do not like Google, try a different search site. For example:

https://duckduckgo.com/ https://www.startpage.com/

more options

Bonjour   !
In order to get an answer in French, you can post your question on this French forum : (vous pouvez poser votre question ici ) :   https://forums.mozfr.org/
Bonne chance   !

more options

Never post any personal information because an adware robot could find it, and start sending you all kinds of spam. This includes e-mail, phone, and home information.